La vie de Saint Memmie.

 

 

LA TRADITION:

 

Elle rapporte que  Saint Memmie était issu d'une famille païenne de Rome. Accompagné du diacre Donatien et du sous - diacre Domitien, il atteignit la cité, aurait d'abord été rejeté par les habitants. Tout changea lorsque le fils du gouverneur de Châlons, qui s'était noyé dans la rivière du Nau, fut ressuscité par l'intercession de Saint Memmie, c'est alors qu'il fit une entrée triomphale dans la ville, accomplit plusieurs miracles, convertit un grand nombre d'habitants et prit possession des lieux de culte païens ... Son tombeau aurait été oublié puis retrouvé miraculeusement au 7ème siècle.

Donatien puis Domitien lui auraient enfin succédé dans la fonction d'évêque du lieu.   

 

L'HISTOIRE :

 

Elle dit que Memmie fut envoyé par l' Evêque de Reims pour évangéliser Châlons.

Il a sans doute vécu au 4ème siècle et fut le 1er évêque de cette ville. Lorsqu'il mourut, son corps fut inhumé sur cette colline nommée Buxerre, où se trouvait un des cimetières de le ville antique. C'est là que naquit une dévotion autour des dépouilles du Saint auquel on prêtait une grande puissance d'intercession. L'existence d'un pèlerinage est attestée par Grégoire de Tours dès la seconde moitié du 6ème siècle.

 

FÊTES RELIGIEUSES DE SAINT MEMMIE ( 1ère partie )

Récit des fêtes par M. le Chanoine LUCOT

Curé-Archiprêtre de la Cathédrale (1)

Le mardi 5 août 1879, deux pages glorieuses sont venues s’ajouter aux annales du diocèse de Châlons, par la consécration de l’église de Saint Memmie et par la translation des précieux restes de ce saint apôtre de Châlons dans le nouveau sanctuaire qui lui est dédié.

I.

C’est aux temps même apostoliques, au premier siècle de l’ère chrétienne, que la tradition de l’Eglise de Châlons place la mission de Saint Memmie.

Saint Pierre, selon les uns, Saint Clément, selon les autres, chargea Memmie, patricien romain converti au christianisme, d’aller porter la lumière de l’évangile à cette partie de la Gaule que nous habitons.

Il partit en même temps que Denys, apôtre de Paris, Sixte de Reims, Sinice de Soissons, Lucien de Beauvais, Savinien de Sens, Mansuet de Toul, Eucher de Trêves.

Deux clercs accompagnaient Memmie pour le seconder dans ses travaux apostoliques, Donatien et Domitien ; la Providence les avait marqués pour succéder à leur maître sur le siège de Châlons.

A peine sorti de Rome, Memmie se voit privé du secours de son sous-diacre : Domitien est frappé et meurt dans les bras de son maître. Mais la prière confiante de l’apôtre obtient de Dieu un premier et éclatant miracle : Domitien ressuscite pour continuer sa route avec Memmie.

Ils arrivent enfin tous les trois aux portes de Châlons. Châlons était une ville romaine, un gouverneur romain y résidait, l’ancien paganisme était l’unique religion de ses habitants. Que d’obstacles pour y faire entrer Jésus-Christ !

Memmie leur prêche néanmoins le Saint Evangile, mais il n’est point écouté : il insiste, on le repousse violemment ; il est obligé de se réfugier dans un bois voisin de la ville nommé Buxerre (Buxeria ou Buxerra) ; il s’y fait une pauvre « chaumine » où il attend avec patience que l’heure des miséricordes divines ait sonné pour ce peuple incrédule, hâtant cette heure par la ferveur de ses prières.

 

 

1 - Ce compte-rendu a paru dans le Journal de la Marne, n° des 14, 16 & 18 août. Le Bulletin du diocèse de Reims

l’a reproduit intégralement dans le n° du 23 août.

Paroisse de Saint Memmie              Diocèse de Châlons en Champagne

  • facebook-square
  • Twitter Square
  • Google Square

ANNONCER A TOUS LA BONNE NOUVELLE

Monseigneur Gilbert LOUIS

Evêque de Châlons